On entend de plus en plus parler des dégâts causés par l’industrie textile de la fast fashion sur l’environnement. Et si on ralentissait dans notre consommation de vêtements pour passer en mode slow ? Je vous donne 7 idées pour transformer petit à petit votre dressing en une garde-robe plus éco-responsable.

 

Qu’est-ce que la slow fashion ?

Le concept de slow fashion apparaît dans les années 90. À cette époque, de grands stylistes commencent à réfléchir à l’impact de la mode sur l’environnement et des marques comme Patagonia développent l’écoconception et la réparation de leurs vêtements.

En 2013, au Bengladesh, un immeuble abritant plusieurs ateliers de confection textile s’effondre, faisant plusieurs milliers de morts et de blessés. Le monde découvre alors l’envers du décor peu reluisant de la fast fashion.

En effet, la fast fashion, c’est une production frénétique de vêtements de mauvaise qualité par une main d’œuvre bon marché, dans des pays en voie de développement. Les conditions sociales et environnementales y sont souvent désastreuses et la fast fashion engendre d’énormes stocks de vêtements à détruire.

Par opposition, la slow fashion vise à respecter l’environnement et les travailleurs de l’industrie du textile. Elle se concentre sur 4 aspects principaux :

  • Éthique : respect du droit des travailleurs, interdiction du travail des enfants, salaire décent, voire commerce équitable ou à minima respect des critères de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises)
  • Écologique : utilisation de matières biologiques ou recyclées, économies d’eau et d’énergie dans les processus de fabrication, diminution des transports
  • Durable : vêtements de meilleure qualité, diminution du nombre de collections annuelles
  • Locale : réduction des transports, soutien à l’économie locale
Dressing éco-responsable

7 conseils pour un dressing plus éco-responsable

 

Conseil n°1 : Triez votre dressing

La première étape pour un dressing plus éco-responsable consiste à procéder à un grand tri de tous vos vêtements, chaussures et accessoires.

Rassemblez-les dans une seule pièce et triez-les l’un après l’autre. Mettez de côté tous les vêtements, chaussures et accessoires que vous ne portez plus ou qui sont défraichis. Vous pourrez donner ceux qui sont en bon état à une association de type Croix Rouge ou Emmaüs. Vous déposerez ceux qui sont inutilisables dans une borne du Relais, où ils seront collectés pour être revendus ou recyclés. Vous verrez que trier votre dressing vous apportera un sentiment de légèreté et de liberté.

Et pour votre garde-robe, fixez-vous une limite de taille. Pour ma part, j’ai décidé que tous mes vêtements et bijoux devaient tenir dans une seule armoire et les vestes, chaussures et sacs dans une seule penderie. Et j’arrive à m’y tenir sans avoir l’impression de ne rien avoir à me mettre.

 

Conseil n°2 : Échangez des vêtements avec vos amis

Si vous avez des vêtements en bon état, mais que vous ne portez pas ou plus, vous pouvez organiser un vide dressing entre amis. C’est l’occasion de passer un moment agréable avec vos amis et de leur confier des vêtements qui auront une valeur affective pour eux. Mon amie Fred m’a ainsi donné une salopette vert amande à laquelle elle tenait beaucoup et que j’ai portée de nombreuses années en en prenant grand soin et en pensant à elle. L’échange de vêtements leur confère une valeur sentimentale, ce ne sont plus de simples bouts de tissu anonymes.

 

Conseil n°3 : Recousez vos vêtements

Pour que vos vêtements aient une vie plus longue, apprenez les bases de la couture. Recoudre un bouton ou réparer un accroc sont de petites réparations simples à la portée de tout un chacun. Pas besoin d’être un grand couturier pour cela. Il suffit de trouver quelqu’un qui peut vous enseigner les bases. Si un de vos vêtements nécessite une réparation plus compliquée, vous pouvez bien sûr faire appel à une couturière professionnelle. En matière de réparation de vêtement, vous voudrez peut-être succomber à la dernière mode : le visible mending. Le visible mending ou réparation visible consiste à réparer vos vêtements en faisant en sorte que le raccommodage soit visible et esthétique. C’est tendance, original et écologique !

 

Conseil n°4 : Limitez l’achat de vêtements

Pour limiter vos achats de vêtements, faites le point sur votre garde-robe avant de faire du shopping. Comme pour les courses alimentaires, dressez une liste des vêtements dont vous avez vraiment besoin. Et réfléchissez avant d’acheter. Souvent, attendre une semaine avant d’acheter permet de réaliser qu’on n’a pas vraiment envie ou besoin d’un produit. Pour limiter la tentation, je vous conseille aussi de coller un autocollant Stop Pub sur votre boîte aux lettres et de ne pas vous abonner à trop de newsletters de marques de mode. Et attention aux achats en ligne. Ils sont souvent moins réfléchis. Quand on achète en ligne avec un paiement dématérialisé, on a moins l’impression de dépenser de l’argent.

Labels textile écologique

Conseil n°5 : Achetez des vêtements de qualité

Si vous en avez marre de la fast fashion et de ses vêtements de mauvaise qualité, je vous conseille de modifier vos habitudes d’achat.

Certaines grandes marques de fast fashion propose des gammes éco-responsables. Mais décryptez bien les étiquettes pour ne pas être victime de greenwashing. Ces marques ont compris que les consommateurs aspirent à plus d’écologie dans leur vie et certaines n’hésitent pas à vous faire croire que leur ligne est écolo, alors qu’en y regardant de plus près on s’aperçoit qu’on est loin du compte. Certains labels textiles peuvent vous aider à bien choisir vos vêtements : Ecolabel européen, Ecocert Textile, Oeko-Tex et GOTS.

Le plus sûr reste encore de vous tourner vers des marques qui sont réellement engagées dans une démarche écologique. La plupart sont de petits créateurs respectueux des droits des travailleurs et qui utilisent des matières écologiques comme la fibre de bambou, le chanvre, le coton bio, des cuirs végétaux ou des matières recyclées. Vous trouverez sur ces deux sites de quoi débuter votre dressing éco-responsable : Sloweare et WeDressFair. Bien entendu, passer à une garde-robe green a un coût non négligeable, mais vous pouvez vous y mettre en remplaçant petit à petit vos anciens vêtements.

 

Conseil n°6 : Achetez de l’occasion

L’achat de vêtements d’occasion a le vent en poupe. Cela permet de donner une seconde vie à des vêtements encore en bon état et de se créer une garde-robe à petit prix. Vous pouvez trouver des vêtements d’occasion dans des friperies, des dépôts-ventes, des boutiques Emmaüs ou celles du Secours Catholique. Si vous n’avez jamais essayé, vous serez surpris de constater que l’on y trouve de la qualité, voire même de grandes marques. La seconde main est aussi très présente en ligne, avec des sites comme Vinted.

 

Conseil n°7 : Louez pour certaines occasions

Pour certaines occasions un peu spéciales comme un mariage, un baptême ou une soirée chic, vous pouvez envisager la location plutôt que l’achat. Cela vous évitera d’acheter des robes de soirée ou des costumes qui ne seront portés que quelques fois, avant de finir oubliés au fond d’une armoire. Des sites de penderie collective se développent en ligne et vous proposent de louer des vêtements, des chaussures et des accessoires. Ces systèmes fonctionnent en location à la pièce ou par abonnement. Les vêtements sont bien entendu nettoyés dans un pressing avant de vous être envoyés.

 

Vous l’aurez compris, les moyens d’obtenir un dressing plus éco-responsable sont nombreux. Alors rejoignez dès à présent le mouvement de la slow fashion ! Vous aurez la satisfaction de ne plus contribuer au système de la fast fashion, nocif pour l’environnement et pour les travailleurs du textile. Car oui, on peut aimer la mode et acheter de jolis vêtements (pas trop quand même, hein ?) en mode consommation responsable. Et en tant que consommateurs, nous avons les moyens de faire bouger les lignes à notre niveau.

 

Et vous, vous êtes passés à la slow fashion ? Dites-le-moi dans les commentaires.

Crédit photo :

Marianne Krohn (image mise en avant) – Découvrez son portfolio sur Unsplash

Priscilla du Preez (illustration) – Découvrez son portfolio sur Unsplash

TELECHARGEZ UN E-BOOK OFFERT

 

Si vous souhaitez augmenter la biodiversité dans votre jardin,

téléchargez gratuitement mon e-book  :

couverture 3D-e-book biodiversité

Vous allez être redirigé(e) vers la page de téléchargement de l'e-book.